LMSSVIM | Chapitre 15: Cette personne est le roi !

… Je suis à la capitale.
Sur ma gauche, un enfoiré en armure. Sur ma droite, un enfoiré en armure. Derrière moi… Un autre enfoiré en armure.

« Si ennuyeux !! »
« Um … Je suis désolé, mais soyez patient. Après tout, c’est un décret du roi… »

Un des enfoirés blindés baisse la tête d’un air désolé en attendant ma plainte.

« D’ailleurs, pourquoi j’ai, moi précisément, été appelé ? »
« Ce n’est pas vraiment ça, le roi nous a demandé de chercher des bons soigneurs de ville en ville. ».

Donc c’est de la faute des gens de la ville !

« C’est la réceptionniste de la guilde qui nous a parlé de vous. »

Asha-saannnn !?
Mes épaules sont tombées après avoir appris que j’ai été trahi par un personne en qui j’avais confiance.

« Et donc nous vous avons amené ici. Je suis désolé, c’était brusque … »
« N-non … Je … ça va … »
« Vraiment !? Alors … il y a quelque chose que le roi doit vous dire, alors, allons-y maintenant. »
« Atttttendais un momeeeeeent !!!”

Est-ce que je l’ai vraiment entendu dire le roi ?

« Quel est le problème ? »
« Ne dites pas ‘Quel est le problème’ ! Pourquoi je dois rencontrer le roi ? Je ne suis pas prêt du tout !”

L’enfoiré blindé l’a dit d’une façon naturelle puisque c’est surement un noble, mais que moi, je doive soudainement rencontrer le roi, c’est trop pour moi !

« Si vous êtes si énergétique, c’est qu’il n’y a pas de problème. »

Le mec en armure me sourit.

« Non, comment ça, il n’y a pas de problème ? Expliquez-moi ! Hé !”

Mes protestations été vaine, nous avons finalement atteint une grande porte.
Le roi est certainement de l’autre côté … Car des gents effrayants étaient tous alignés à la porte !

« Entrez s’il vous plaît”

Une voix retentit de l’intérieur des portes et les mecs effrayant ont réagit en ouvrant l’énorme porte.

À l’intérieur, plusieurs roturiers comme moi attendaient, tous immobile, hormis certain qui jetaient un coup d’œil vers moi. Mais il y avait quelqu’un au milieu… Cette personne est le roi ! On pouvait facilement le reconnaître grâce à ces habits et sa posture.
On dirait que je n’ai pas été le seul à être convoqué, et que tout le monde est surement là pour la même raison.

« Celui qui vous a appelé ici, n’est autre que moi. Je suis désolé de ne pas vous avoir prévenu auparavant, mais c’était une urgence alors… »

Le roi nous a expliqué la situation.
Apparemment, sa femme et sa fille ont contracté une mystérieuse maladie, donc il cherche quelqu’un pour les soigner.
Puis j’ai soudainement posé une question.

« Hum … Votre Majesté. Je comprends pourquoi nous avons été amenés ici, mais le Saint n’aurait-il pas plus de chance que nous de les guérir ?”

Normalement, le Saint est sensé être le plus remarquable en terme de magie de soin. Malgré tout, le Saint n’est visible nul part.
Le roi fit une grimace donc je me suis demandé si ma question était irrespectueuse.

« En vérité … Le Saint est ma fille ».
«  » »Pardon? » » »

Tout le monde dans la salle s’est soudainement acclamé tout haut à cette révélation.

« Eh, mais ne venez-vous pas de dire que votre fille a attrapé une maladie étrange… ? »
« Pour être honnête, ma femme est tombée malade en première et quand ma fille a essayé de la guérir, elle a été également infectée. »

Tout le monde s’est figé à ces mots. En d’autres termes, il s’agissait d’une maladie que même le meilleur soigneur actuel n’a pas pu guérir.
C’est impossible que des soigneurs banals comme nous puissent faire quelque chose.

« Je sais que ce que je demande est déraisonnable… Si vous voulez vous retirez, je ne vous retiendrai pas. »

Personne n’osaient bouger suite aux mots du roi, mais une première personne a osais partir, petit à petit tout le monde à commencé à le suivre.
Si c’était moi, je pourrais peut-être les soigner… Sauf que je n’en ai aucune preuve et je n’ai pas vraiment envie d’essayer.
Au moment où je finissais de réfléchir à cela, il n’y avait déjà plus personne dans la pièce hormis le roi et moi. Même les gardes ont lu l’atmosphère maladroite et ont préféré quitter la salle.
Je pose au roi une dernière question.

« Votre Majesté, si quelqu’un réussit à les guérir … que feriez-vous ? »

Le roi pensait que tout le monde avait quitté la pièce, c’est pour ça qu’il a été surpris quand il m’a remarqué.

« Ah, bien. Si quelqu’un parvient à les guérir, je lui donnerais la main de ma fille. Si cette personne est d’accord bien sûr… »
« Je vais … »

J’ai failli crier ‘Je vais le faire !!” Mais je ne pense pas que je sois un bon partenaire pour un beauté aussi divine que la Saint.
De plus, si ma magie de soin surpuissante est connue, ça risque de me poser quelque problème.

« Hum… Malheureusement, je ne pense pas réussir. Je vais maintenant prendre congé. »

Je me sens mal pour le roi, mais je n’ai pas envie de ne plus pouvoir vivre ma vie comme celle que j’ai depuis un moment.

En tout cas, je ne suis pas le seul à pouvoir la sauver.
Et l’autre personne qui peut le faire, c’est bien sur…

[Sauveur-Noir] -sama.

Chap 14SommaireChap 16

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s