LMSSVIM | Chapitre 20: Je vais commencer le traitement maintenant.

-{Retour quelques jours en arrière…}-

—–[PDV: Princesse]—————–

« Bonjour, père ».

En tant que Saint, et en tant que Princesse, je suis actuellement devant mon père, le Roi.

La raison de ma venue devant le Roi, c’est que ma mère a contracté une mystérieuse maladie.

« Bonjour, Luna. Inutile de dire pourquoi je t’ai appelé aujourd’hui, puisque tu le sais surement. Donc je voudrais te demander si tu peux soigner la Reine. »
« … Je ne sais pas si je peux la guérir, mais je vais tout de même essayer. »

Le père semblait rempli d’espoir, et il est parti en disant qu’il comptait sur moi.

« Mère, j’entre. »

Je l’ai appelé de l’extérieur de la pièce, mais je n’ai reçu aucune réponse, alors je suis entré.
Mère était endormie sur le lit, mais elle ne semblait pas dormir très paisiblement.

Je retire ses vêtements et je recherche les symptômes de la maladie.
Elle avait plusieurs taches sombres sur son dos et sur ces bras. Ce sont surement les symptômes de la maladie.

« Bien mère, je vais maintenant commencer le traitement ».

En termes de magie de guérison, le sort le plus connu est [Soin], mais ce n’est actuellement pas le type de magie que je dois utiliser.
Tout d’abord, si cette maladie contient une sorte de poison, je dois utiliser [Soin Anti-Poison] au lieu de [Soin].
Mais il y a des moments où je devrais lancer [Calme] pour détendre ma mère.
Cependant, malgré le nombre important de [Soin Anti-Poison] et de [Calme] que je lance sur ma mère, les tâches sur son dos et sur ses bras ne montraient aucun signe de disparition.

Quand j’avertis le roi que le traitement a échoué, il a arrêté de travailler et s’est mis à pleurer et gémir le reste de la journée.

« … … Désolé, père. Mon pouvoir n’était tout simplement pas suffisant.  »

Quand je me suis réveillé dans ma chambre le lendemain, tout mon corps était lent.
…… Peut-être que j’ai trop utilisé de magie hier…
En pensant cela, j’ai commencé à m’habiller devant un miroir, car malgré la fatigue, je ne peux tout simplement pas arrêter mon travail de saint.
Soudainement, j’ai remarqué quelque chose de noir sur mon bras.
Ça ne peut pas être… En regardant attentivement, j’aperçois les mêmes petites plaques noires que ma mère.
J’ai tout de suite compris, la maladie de ma mère est contagieuse.

Certes, j’aurais dû prendre des précautions contre cela hier, mais comme c’était ma propre mère, j’étais pressée de la soigner et j’ai oublié tout cela.

Je me dirige immédiatement vers la chambre du roi. Heureusement, il était tôt le matin et il n’y avait pas encore de garde devant la chambre du roi.

« Père, je suis désolé d’être venu si tôt, mais êtes-vous réveillé ? »
« … Oui, je suis réveillé. »

Toujours affectée par la situation de la reine, la voix de mon Père n’avait pas son teint habituel.

« S’il vous plaît, permettez-moi de parler ici. »

Je ne veux vraiment pas infecter mon père, le Roi, donc je lui ai demandé la permission de parler à travers la porte.

« En fait, il s’agit de la maladie de Mère que j’ai essayé de traiter hier. Il semblerait qu’elle soit extrêmement contagieuse et j’ai déjà été contaminée … »
« Quoi !? »
« Non, n’ouvrez pas la porte !”

Surpris, mon père avait essayé d’ouvrir la porte avant que je ne l’arrête.

« Je m’excuse, mais cette maladie n’ait pas quelque chose que je peux guérir. Et comme elle est très contagieuse, je vais nous installer, mère et moi, dans une pièce à l’extrémité du château. Et dites à tout le monde que personne ne doit s’approcher. »
« … .C-compris. Je ferai ce que tu dis …  »

En entendant cela, je suis retourné dans ma chambre, j’ai préparé un minimum de nécessités et je me suis dirigé vers la salle isolée.
J’ai déplacé ma Mère avec moi.

Quelques jours passèrent après ça. Les repas été livrés à la porte trois fois par jour, mais j’avais de plus en plus de mal a aller les chercher. Mon visage était de plus en plus maigre à cause du manque je nourriture.
… .. Bien que j’aie essayé sans relâche de nous soigner, ça ne fonctionne vraiment pas… Je me demande si je vais finir par mourir comme ça sans même pouvoir sauver ma mère…
Impossible d’arrêter les larmes, j’ai pleuré longtemps dans mon oreiller.

… J’ai soudainement été réveillé par du bruit à l’extérieur de la pièce. Ce n’était pas le bruit habituel que font les servantes pour nous livrer nos repas. Je me suis concentré pour écouter les faibles voix des gardes, et j’ai découvert que quelqu’un avait infiltré le château.

… … C’est surement lui que j’entend actuellement de l’autre côté de la porte. Tout en traînant mon corps lourd, je saisis une épée qui gisait au fond de la pièce. … ..La porte s’ouvre – j’abats l’épée vers la main qui tenait la poignée de la porte.

 

Chap 19SommaireChap 21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s