SSK | Chapitre 2: Détournement d’avion (2)

Ye Qian était depuis déjà longtemps insensible au meurtre. Il avait tué au moins 800 personnes et certains estimaient même que le nombre de personnes mortes de ses mains s’élevait à plus de 1000. Ye Qian, le chef du Groupe Wolf Fang, est une légende urbaine dans la communauté mercenaire. Le Groupe Wolf Fang était auparavant considéré comme un groupe faible, puisqu’il ne comptait à ce moment-là que 10 membres. Cependant, depuis que le «Wolf King» Ye Qian avait pris la direction du groupe il y a trois ans, Wolf Fang a connu une expansion rapide et est devenu la plus forte des organisations parmi toutes les armées mercenaires. (Ndt: ‘Wolf Fang’ = Croc de Loups / ‘Wolf King’ = le Roi des Loups)

 

Sa domination a été complétée il y a juste un an, après l’effondrement total de Xuebao, qui fut autrefois appelé le roi des mercenaires. À ce moment-là, Ye Qian est devenu le chef suprême des mercenaires du monde entier.

 

Après avoir éliminé avec succès les deux gangsters, Ye Qian se dirigea vers le dernier présent dans les cabines. Il saisit directement le pistolet qui était dans la main du gangster égorgé et pressa la gâchette. « Bang ». Le criminel qui venait de se retourner, trouva une balle logée avec précision dans son front. Les passagers crièrent en panique immédiatement après le fort coup de feu.

 

Ye Qian ne fit pas attention aux passagers en panique, il marcha tranquillement vers le poste de pilotage, où le dernier malfaiteur restait. S’il apprenait la mort de ces camarades avant que Ye Qian ne puisse le finir, les conséquences seraient terribles. Après tout, il était armé d’un AK47 et il pouvait même avoir une bombe sur lui. S’il était provoqué, la situation pourrait devenir fatale.

 

« Allez réconforter les passagers, j’ai besoin d’aller à l’intérieur ! » Dit Ye Qian aux hôtesses de l’air. Il s’approcha lentement du poste de pilotage avec un pistolet entre ses mains. Sur son chemin, il récupéra son poignard à l’intérieur de la poitrine du chef. Étonnamment, le poignard n’avait aucune trace de sang sur lui !

 

Quand il arriva à la porte du cockpit, Ye Qian regarda secrètement à l’intérieur. Il vit le gangster maigre assis tranquillement en train de boire du coca, à côté d’un homme d’âge moyen vêtu de blanc. Il n’avait toujours pas remarqué Ye Qian alors qu’il continuait à siroter son coca. L’homme d’âge moyen déclara au malfaiteur : « Nous ne pouvons vraiment pas faire demi-tour, nous n’avons pas assez d’essence pour quitter le pays.» Évidemment, cet homme d’âge moyen était le capitaine de l’avion.

 

Le gangster n’était manifestement pas satisfait de cette explication. Il savait qu’ils auraient de gros problèmes s’ils atterrissaient en Chine, il décida donc d’aller vers une autre destination : « Si nous ne pouvons vraiment pas revenir en arrière, nous n’avons qu’à aller dans une autre direction, par exemple, pourquoi ne pas atterrir à Taiwan ou en Polynésie Française ? » Déclara alors le gangster. (Ndt: Taiwan est une île à l’est de la Chine, sud-ouest du Japon. La Polynésie Française, c’est un ensemble d’îles, dont Tahiti, au milieu de l’océan Pacifique.)

 

« Mais … Nous serons considérés comme ennemi si nous entrons soudainement dans leur espace aérien. » Dit impuissament le capitaine. Une procédure très compliquée était nécessaire pour entrer dans l’espace aérien d’un autre pays et atterrir à l’aéroport. « Si l’on ne faisait pas cette procédure, nous serions déjà chanceux de s’en sortir avec un atterrissage forcé. Dans le pire des cas, nous pourrions même être abattus par un missile. »

 

« Je n’ai pas vraiment le choix, faites juste ce que je vous demande. Si vous continuez à crier autant de bêtises, je vous tirerez dessus. « Le maigre gangster était énervé. Il se leva brutalement et plaqua son arme sur la poitrine du capitaine.

 

Le capitaine soupira impuissamment. C’était la loi du Jiang Hu, face à la violence, le faible obéissait toujours au plus fort. D’un autre côté, les ordres du gangster étaient sa seule option réelle ; s’il pouvait atterrir dans l’aéroport d’un autre pays, il aurait une chance de s’en sortir. Le capitaine commença immédiatement à utiliser sa radio.

 

Le gangster se sentit soulagé a en voyant le capitaine obéissant. C’est à ce moment que Ye Qian ouvrit la porte et se précipita rapidement à l’intérieur. Cependant, le son de l’ouverture de la porte déclencha l’instinct du scélérat, ses alarmes internes s’enflammèrent alors qu’il se retournait. Il vu Ye Qian et lava rapidement son fusil, mais avant même qu’il ne puisse appuyer sur la gâchette, une lumière rouge clignota. Le gangster ne pouvait que regarder impuissament le visage de Ye Qian. Même au moment de mourir, il ne comprit toujours pas ce qui l’avait tué.

 

Pour Ye Qian, tuer des hommes était simple. Il s’était entraîné depuis son enfance et était un expert sur la structure du corps humain et pouvait même facilement effectuer des interventions chirurgicales. Il peut naturellement faire en sorte que ses ennemis perdent toutes capacités à résister. Ce niveau de connaissances était nécessaire pour être membre de Wolf Fang.

 

Le capitaine, effrayé, regarda Ye Qian une seconde avant de dire à la hâte : «Merci beaucoup ! Sans vous, tous les passagers et le personnel seraient confrontés à une situation inimaginable. Puis-je vous demander votre nom, Monsieur? Je souhaiterais également que vous veniez avec moi lorsque nous expliquerons la situation auprès de la police.  »

 

Les sourcils de Ye Qian se froncèrent une seconde, mais découvrit immédiatement que les mots du capitaine étaient sincères, il se détendit. Cependant, Ye Qian n’était pas disposé à connecter son nom à cet incident, sinon il serait impossible que le Bureau de la Sécurité National Chinois ne le remarque pas.

 

En voyant le visage sombre de Ye Qian, le capitaine expliqua hâtivement : «Monsieur, ne le comprenez pas mal, ce n’est qu’une procédure commune. Vous avez rempli un excellent service, et nous vous récompensons très certainement pour cet exploit.  »

 

« Pas besoin de ça, merci ! » Ye Qian ne voulait pas être transformé en héros par tous les journalistes, donc il rejeta l’offre du capitaine. Il se retourna et commença à partir avant de s’arrêter et de dire : « Capitaine, cet avion a un service de sécurité n’est-ce pas ? Donnez-leur ces bâtards. »

 

Le capitaine fut stupéfait un moment avant de retrouver ses sens. Il hocha immédiatement la tête et se déplaça pour répondre aux ordres de Ye Qian.

Après tout, il n’était qu’un membre du personnel, et non un bureaucrate du gouvernement. S’il réclamait des honneurs pour cet incident, il obtiendra certainement de nombreux avantages à l’avenir. Et comme le héros sans nom ne voulait pas être récompensé, il était plus que disposé à recevoir les éloges du monde à sa place.

 

L’avion atterri à l’aéroport international de Shanghai Pudong. Ye Qian quitta immédiatement l’avion avec son sac et se dirigea vers la sortie de l’aéroport. D’innombrables journalistes étaient présent, attendant impatiemment des information du capitaine de l’avion.

 

Même s’il savait que le capitaine ne divulguerait aucune information sur lui, Ye Qian quitta rapidement l’aéroport, loin de la foule. Dès que le capitaine sorti, les journalistes se précipitèrent sur lui, le bombardant de mille questions. Le capitaine expliqua calmement tout ce qui s’était produit dans l’avion, hormis l’intervention de Ye Qian. Il déclara simplement que le gangster avait été capturé par le personnel de sécurité de l’avion, et qu’il était incapable de divulguer davantage d’information.

 

Chap 1Sommaire Chap 3

2 commentaires sur “SSK | Chapitre 2: Détournement d’avion (2)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s