SSK | Chapitre 4 Partie 1: Père

Chapitre de lundi. Salut tout le monde, désolé pour le retard des chapitres cette semaine, je me suis fait prendre par l’IRL. Je rattraperais mon retard ce soir et demain, puis je reprendrais le rythme prévu.

Pour ceux qui se demandent de quel retard je parle, ou encore de quel rythme prévu je parle, et bien regardez sur la colonne de droite, vous aurez vos réponses ;).


Partie 1:

Ye Qian, Han Xue, leur frère aîné et leur troisième frère étaient tous des orphelins sans abri. Si leur père ne les avait pas recueillis dans son foyer, ils seraient toujours des mendiant affamé dans les rues. Leur père n’était pas un homme riche, au contraire, il n’était qu’un vieillard fatigué qui devait faire un travail sévère et exigeant pour nourrir sa famille. Le groupe d’orphelins l’appelaient Lao Die.

Ye Qian aimait bien le vieil homme, donc il lui obéissait depuis son plus jeune âge, contrairement aux autres enfants, qui étaient généralement plutôt rebelles. En effet, Ye Qian avait compris depuis qu’il été petit combien il était fatiguant pour Lao Die de s’occuper d’eux, c’est pour cela qu’au moment où il avait terminé ses études primaires, il avait décidé de se retirer pour aider son père à gagner de l’argent supplémentaire pour soutenir sa famille.

Cependant, il y a huit ans, il a poignardé l’un des trois chefs de gang locaux pour son troisième frère, alors il n’a eu d’autre choix que de quitter son domicile et de se cacher pour éviter d’être tué.

Cela faisait maintenant deux ans que Han Xue avait été adopté pas Lao Die. Elle vivait auparavant dans une pauvre ville avec ses parents, mais ils ont péri dans un accident de voiture. Lao Die ressentit de la sympathie pour sa piteuse situation, et a donc décidé de l’adopter. Depuis, la petite fille à fait de son mieux et ses notes ont toujours étaient parmi les meilleures. Contrairement à ces camarades de classe, elle utilisait tout son temps libre pour aider son père à s’occuper de la maison.

Tout à coup, un homme moyennement âgé entra dans la maison. Avec une expression paniquée, il prononça : « Xue, Xue, mauvaises nouvelles, le vieux Yang a été battus, il est maintenant à l’hôpital. » Ce n’est qu’après avoir finir de parler qu’il remarqua qu’il y avait un étranger à l’intérieur de la maison. Il avait un sentiment de déjà vu, mais ne se souvenait plus ou il avait déjà rencontré cet homme.

En entendant que Lao Die était hospitalisé, Ye Qian se leva avec une expression froide, il regarda l’homme âgé et demanda : « Oncle Zhao, dans quel hôpital est Lao Die ?« 
Han Xue était déjà en panique : qu’est-ce qu’une jeune fille, comme elle, est-elle censée faire ? Les larmes coulaient déjà sur son visage. En regardant Ye Qian, elle lui demanda : « Deuxième frère, que faisons-nous ?« 

En entendant les mots de Han Xue, l’oncle Zhao eu soudainement une illumination : « Tu es Xian Er ? » Ye Qian hocha la tête et dit : « Oui oncle, je suis Xiao Er. » Puis il se retourna vers Han Xue pour lui tapoter l’épaule tout en la réconfortant : « Ne t’inquiète pas Han Xue, je suis là. » Puis il s’adressa à son oncle : « Dans quel hôpital est Lao Die ? » « L’hôpital Ren Min » Répondit instantanément l’oncle Zhao.

Ne perdant aucun temps dans les retrouvailles avec son oncle, Ye Qian le remercia, puis quitta rapidement la maison avec Han Xue. « Deuxième frère, nous n’avons que ça en argent, est-ce suffisant ? Dit Han Xue avec anxiété alors que montrait un petit paquet brun dans sa poche. Ye Qian n’a même pas regardé ce qu’elle venait de sortir, et lui dit : « Xue, ne t’inquiète pas, ton deuxième frère a ses moyens. »

En ce qui concerne l’argent, Ye Qian n’en manqué pas. Sa poche contenait une carte bancaire suisse (Ndt: Il a un compte en suisse !) prête à cracher des centaines de millions, mais Ye Qian ne voulait pas l’utiliser. Il était certain que si ces frères apprenaient à propos de sa carte, ils voudraient définitivement vivre une vie de luxe, et si cela arrive, tout ces rêve d’une vie ordinaire seraient brisé. De toute façon, il avait des dizaines de milliers en espèce sur lui. Si cela n’était pas suffisant, il n’hésiterait pas à utiliser sa carte suisse pour Lao Die.

Han Xue retenu ses larmes en replaçant l’argent dans sa poche. Ils sont allés chercher un taxi et sont partis directement à l’hôpital Ren Min.

Partie 2
Chap 3Sommaire Chap 5


Note du traducteur :

Je me demandais si la façon dont je fais les dialogues vous gêne ? Car normalement, je dois passer a la ligne et tout, mais j’ai la flemme, car je trouve que ça ‘détruit’ la forme des paragraphes.

Dites moi dans les commentaires si, selon vous, je devrais revenir à la façon traditionnelle pour faire des dialogues, ou si ce que je fais actuellement ne vous gène pas.
Merci d’avance ;)

 

2 commentaires sur “SSK | Chapitre 4 Partie 1: Père

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s